Qu'est-ce qu'un courtier en assurance ? - delezay.fr

Qu’est-ce qu’un courtier en assurance ?

By Damienchrego 0 Comment 10 avril 2019

Le courtier en assurance en quelques mots

Actuellement, environ  250 000 personnes travaillent dans le domaine du courtage en assurance. Le courtier en assurance est un commerçant indépendant dans le domaine de l’assurance, faisant office d’intermédiaire entre le client et la campagne d’assurance. Si vous avez n’êtes pas vraiment à l’aise avec le monde des assurances, faire appel à un courtier en assurance est nécessaire  pour les connaissances approfondies qu’il a  de ce marché.

Rôles et missions d’un courtier en assurance 

 Le courtier en assurance représente ses clients alors que l’agent général  représente les avantages de la compagnie d’assurance et doit atteindre des objectifs en termes de chiffre d’affaires.

En d’autres termes, le courtier en assurance agit en toute indépendance. Ceci lui permet de donner des conseils objectifs, qui avantageant le client en lui proposant les contrats les mieux adaptés à leur profil en termes de garanties avec et au prix le plus compétitif.

Dans la pratique, le courtier en assurance assure les missions suivantes :

  • Conseiller ses clients en les aidant à définir leurs besoins
  • Négocier les contrats d’assurance auprès  des compagnies pour mieux répondre aux besoins du client
  • Effectuer le suivi du dossier de chaque client afin de  proposer les offres les mieux adaptés  à leurs situations personnelles et professionnelles
  • Accompagner les clients dans toutes les démarches (rédaction des accords, montage du dossier, signature du contrat, …)

Le statut et le profil d’un courtier en assurance

Comme tous les métiers, être courtier en assurance requiert certaines qualités telles que le sens commercial et la force de persuasion. Ce métier exige également de solides connaissances juridiques.

Le courtier en assurance fait partie de la catégorie juridique des intermédiaires en assurance (IAS) relevant du métier des intermédiaires financiers. Il doit être inscrit dans le registre des intermédiaires géré par l’ORIAS.

Il peut se spécialiser dans un domaine particulier (prêt, automobile, réassurance, construction,…) comme il peut intervenir dans tous les domaines.

Il faut avoir un diplôme d’enseignement supérieur. Il est nécessaire d’avoir un bac+2 minimum dans le domaine de l’assurance ou dans le domaine commercial et/ou juridique. Pour les postes à responsabilités, il est nécessaire d’accéder à des niveaux d’études supérieures dans une école de commerce ou d’ingénieur.

Il est possible pour le courtier ou pour son cabinet de courtage de se spécialiser  par niche de marché (particuliers, grands comptes, PME PMI, …) ou par produit (assurance vie, réassurance, dommages, …). Quoi qu’il en soit, il est indispensable que le courtier en assurance ait une connaissance accrue concernant son domaine d’expertise pour toujours avoir une longueur d’avance.

Afin de pouvoir s’ouvrir aux marchés étrangers, le courtier en assurance devrait maîtriser l’anglais.

Combien gagne un courtier en assurance ?

La rémunération d’un courtier en assurance  comprend une partie variable de commissions sur les ventes effectuées et une partie fixe.

La rémunération varie selon le profil de chaque courtier. Généralement, un courtier en assurance gagne entre 1 142€ et 17 407€ bruts par mois selon la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) 2016 (Méthodologie).

Add Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *